BIOGRAPHIE

La mezzo-soprano belge, Cécile Lastchenko, a d’abord étudié le chant lyrique au Conservatoire Royal de Bruxelles dans la classe de Marcel Vanaud où elle a obtenu son Master spécialisé avec la plus Grande Distinction en 2012. Première de sa promotion, elle reçoit le prix Alice Tyckaert du Patrimoine du Conservatoire Royal de Bruxelles. Elle a ensuite obtenu un deuxième Master of Music à la Guildhall School of Music and Drama de Londres, dans la classe de la soprano Yvonne Kenny.

De 2014 à 2018, Cécile s’est perfectionnée à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique, sous la direction de José van Dam et de Sophie Koch. En 2020, Cécile obtient son agrégation (diplôme de l’enseignement) avec la plus grande distinction qu’elle a effectuée à L’institut de Musique et Pédagogique de Namur (IMEP) sous la tutelle de Laurence Frère.

 
 

Lauréate de plusieurs concours internationaux, elle a remporté le 1er Grand prix du concours « Les nouveaux talents de l’art lyrique », le 1er prix Young Talent du concours international Bell’Arte, le 2ème prix du concours international Léopold Bellan à Paris et est lauréate du Concours international des Symphonies d’Automne de Mâcon 2018.

Cécile se produit régulièrement en tant que soliste sur les scènes de l’Opéra Royal de Wallonie, des BOZAR de Bruxelles, à Flagey (grande salle), au Théâtre Royal du Parc de Bruxelles, mais aussi à Paris à la Fondation Louis Vuitton, à Lisbonne à la Fondation Gulbenkian et à Londres au Milton Court.

 


Comme rôle principaux à l’Opéra, Cécile a interprété Susanna dans les « Nozze di Figaro » de Mozart au Théâtre Royal de Bruxelles en 2016, le rôle de Inès dans « la Favorite » de Donizetti à l’Opéra Royal de Wallonie en 2017 ainsi que les rôles de l’écureil, du pâtre, la Chatte et la Bergère dans l’Enfant et les Sortilèges de Ravel au BOZAR de Bruxelles en 2018. En 2021, elle chantera les Nuits d’été de Berlioz accompagnée par l’ensemble Kheops.

 

Appréciée par la presse belge, Cécile a été citée comme « Révélation de la production par son tempérament de feu et par ses qualités vocales et musicales » (Rôle de Susanna, La Libre Belgique), «D’une sublime existence, Cécile possède une attitude féminine qui se poursuit jusque dans la voix, sonnant à la perfection » (Rôle de Inès, Olyrix) et « Rien n’est standard chez cette jeune femme : tout annonce une artiste puissante et attachante » (CREB 2018, La Libre Belgique)

 
 
 
 


 
Violoniste de formation, la musique de chambre tient une place essentielle dans le répertoire de Cécile. Cécile forme le duo « Entre Mère et Fille » avec la pianiste Dominique Cornil. Cette formule a de suite été accueillie avec intérêt par plusieurs festivals et organismes de concert. Leurs spectacles “Les incontournables de la Poésie française” et “Welcome to Cabaret” ont été produits au Festival des Midis Minimes (au Conservatoire Royal de Bruxelles), au « Zomer van Sint Pieter » à Leuven (30CC Schouwburg) en 2018, au Festival Musicorum (Musées Royaux des Beaux-arts de Bruxelles) en 2019, aux « Classique du Marché » à la Maison Haute de Watermael-Boitsfort, aux « Salons de la Mélodie » en 2020 et bientôt au Château de Chimaux en 2021. 

.

Pour le centenaire de la mort de Claude Debussy, Warner Music a publié son intégrale dont Cécile a enregistré deux extraits des ariettes oubliées dans la version soprano et orchestre due à André Caplet. Elle est accompagnée par le Music Chamber Orchestra sous la direction de Ayrton Desimpelaere.

AGENDA


 

SAISON 2021


 

09 Juillet 2021 - ''L'enfant et les sortilèges'' - Opéra de RAVEL - 21h - Académie internationale de Musique Française de Michel Plasson (FR)

Opéra ''L'enfant et les sortilèges'' de Maurice Ravel, texte Colette

Direction: Emmanuel Plasson
Rôles: La bergère, le pâtre, la chatte, l'écureuil
Solistes: Sophie Koch, Cécile Lastchenko, Naomi Couquet, Clémence Garcia, Julie Gebhart, Halidou Nombre, François Pardhaillé,

Philippe-Nicolas Martin

 

11 août 2021 - 9ème symphonie de Beethoven - 20h - Festival Classissimo Brussels (BE)

AU PROGRAMME:

Ouverture de Coriolan De Beethoven
Symphonie N9 de Beethoven pour septuor à cordes, 4 voix, orgue et percussion opus 125

SOLISTES:

Laura Telly Cambier, soprano
Cécile Lastchenko, mezzo
Geoffrey Degives, tenor
François Héraud, baryton

Daniel Rubenstein, violin
Sophie Ackermann, violin
Maxime Desert, viola
Vincent Hepp, viola
Johannes Burghoff, cello
Catherine Lebrun, cello
Marta Costa Soares, double bass
Gabriel Laufer, percussion
Peter Maus, organ

 

11 sept 2021 - 9ème symphonie de Beethoven - 20h - Goudse Kamermuziek Concerten (NL)

AU PROGRAMME:

LUDWIG VAN BEETHOVEN
Fantaisie opus 80
9ème symphonie

SOLISTES:

Laura Telly Cambier, soprano
Cécile Lastchenko, mezzo
Geoffrey Degives, tenor
François Héraud, baryton

Daniel Rubenstein, violin
Sophie Ackermann, violin
Maxime Desert, viola
Vincent Hepp, viola
Johannes Burghoff, cello
Catherine Lebrun, cello
Marta Costa Soares, double bass
Gabriel Laufer, percussion
Peter Maus, organ

 

23 septembre 2021 - Les Nuits d'été de Berlioz - 20h - Balade Musicale à Rixensart (BE)

SOLISTES:

Cécile Lastchenko - Mezzo-soprano
Sophie Hallynck, harpe
Aldo Baerten, flûte
Ronald Van Spaendonck, clarinette
George Tudorache, violon
Marie Hallynck, violoncelle
Muhiddin Dürrüoglu, piano

AU PROGRAMME:

Camille Saint-Saëns :
Tarentelle op.6 pour flûte, clarinette et piano

Jules Massenet :
Élégie pour voix, violoncelle et harpe

Méditation de Thaïs pour violon et harpe

Paul Dukas / Muhiddin Dürrüoglu
L’Apprenti sorcier pour violon, violoncelle, flûte, clarinette, harpe et piano

Hector Berlioz / Luca Antignani
Les Nuits d’été pour voix, flûte, clarinette, violon, violoncelle et pian

Eglise Sainte-Sixte à Rixensart
reservation@balademusicale-rixensart.be
0497536115

 

24 octobre 2021 - 9ème symphonie de Beethoven - 15h - Festival de Jodoigne (BE)

AU PROGRAMME:

LUDWIG VAN BEETHOVEN
Fantaisie opus 80
9ème symphonie

SOLISTES:

Laura Telly Cambier, soprano
Cécile Lastchenko, mezzo
Geoffrey Degives, tenor
François Héraud, baryton

Daniel Rubenstein, violin
Sophie Ackermann, violin
Maxime Desert, viola
Vincent Hepp, viola
Johannes Burghoff, cello
Catherine Lebrun, cello
Marta Costa Soares, double bass
Gabriel Laufer, percussion
Peter Maus, organ

 

A définir - Récital ''Entre mère et fille'' - Chateau de Chimay (BE)

Duo ''Entre Mère et Fille'': Cécile Lastchenko & Dominique Cornil.

AU PROGRAMME: Récital en deux parties, programme à définir
DURÉE DU CONCERT: 2h
ADRESSE: Château de Chimay, Rue du Chateau 14, Chimay

 

“Entre Mère & Fille”

DUO “”ENTRE MÈRE ET FILLE”

L’idée d’un duo entre mère et fille est née d’un souhait commun entre Dominique Cornil, pianiste, et sa fille Cécile Lastchenko, chanteuse lyrique.

Dominique Cornil, pianiste belge, est lauréate du Concours Reine Elisabeth. Sa carrière internationale l’a amenée à donner des concerts en Europe, en Russie, au Canada, au Brésil, au Japon et en Chine. Elle a joué sous la direction de grands chefs d’orchestre tels que J. Fürst, C. Davis, M. Shostakovitch, A. Dmitriev, T. Guschlbauer, … Elle est professeur de piano au Conservatoire Royal de Bruxelles, où elle assure la présidence du département Clavier et a été professeur invité à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth de Belgique. Elle a donné des masterclasses notamment au Japon, en France (CNR de Lyon, Académie Internationale de Nice). Elle est régulièrement invitée à participer à des jurys nationaux et internationaux.

 

Après plusieurs années de collaboration, Dominique et Cécile décident en 2018 de créer le duo « entre Mère et Fille » pour mettre à profit leur affinités musicales et de présenter divers programmes originaux. 

La formule « Entre Mère et Fille » a de suite été accueillie avec intérêt par plusieurs festivals et organismes de concert. Elles se sont produites au Festival des Midis Minimes (au Conservatoire Royal de Bruxelles), au « Zomer van Sint Pieter » à Leuven (30CC Schouwburg) en 2018, au Festival Musicorum (Musées Royaux des Beaux-arts de Bruxelles) en 2019, aux « Classique du Marché » à la Maison Haute de Watermael-Boitsfort et aux « Salons de la Mélodie » en 2020. 



Leur particularité est de construire des programmes sur base d’un fil conducteur, le plus souvent littéraire, et parfois en mettant en exergue un compositeur ou un genre musical précis. Elles ont pour souhait d’accompagner l’auditeur dans un répertoire tantôt méconnu, tantôt célèbre, mais toujours sous une nouvelle lumière.

 

Extrait “Welcome to cabaret”

“Funeral Blues” extrait des “Cabaret Songs” de Benjamin Britten

Duo “Entre Mère et Fille” (Cécile Lastchenko & Dominique Cornil)

Clip promotionel (2020)

VIDÉOS

 “Près des remparts de Séville” Carmen – Georges Bizet

Mezzo: Cécile Lastchenko

Piano : Dominique Cornil

Working session @ Home (April 2021)

 “Ah la pitoyable aventure!” L’heure espagnole – Maurice Ravel

Mezzo: Cécile Lastchenko

Piano : Dominique Cornil

Working session @ Home (November 2020)

“C’est l’Extase langoureuse” extrait des “Ariettes oubliées” de Claude Debussy

Voice: Cécile Lastchenko

Conductor: Ayrton Desimpeleare

Orchestra: Namur Chamber Orchestra

WARNER CLASSICS Recordings (2018)

 

GALERIE

 

 

 

PRESSE ET CRITIQUES

  • “La Favorite” – G. Donizetti (Opéra Royal de Wallonie)
    Rôle: Inès 

“La voix reste docile, ductile, et a gagné en profondeur sans qu’en pâtissent les aigus, dardés avec la violence des tourments endurés, et la projection excellente la promène sans effort. C’est une qualité que possède aussi la jeune soprano Cécile Lastchenko, qui démontre dans la chanson de l’Ile enchantée souplesse et longueur, avec du corps et des aigus brillants qui devraient lui valoir de premiers rôles. “

www.forumopera.com – Maurice Salles | mar 28 Novembre 2017


“Femme plus discrète dans la production mais d’une sublime existence, Cécile Lastchenko personnifie la jeune et belle Inès, confidente de Léonor. Une attitude féminine qui se poursuit jusque dans la voix, sonnant à la perfection.”

www.olyrix.com – Soline Heurtebise | 17 Novembre 2017


“Heureusement qu’il y a les chœurs (mais avec quelques désordres récurrents), Cécile Lastchenko (jeune soprano bruxelloise en résidence à la Chapelle Reine Elisabeth, qui incarne ici avec vaillance Inès, la suivante de Léonor) et surtout Sonia Ganassi, formidable Léonor au timbre somptueux, qui, toute Italienne qu’elle soit, maîtrise presque parfaitement la prononciation de notre langue.”

Journal “Le Soir” – Nicolas Blanmont-  18 novembre 2017

 

 

Contact